Réaction des médecins spécialistes en formation à la révélation sur l’audit des formations universitaires des spécialistes

L’association nationale des médecins spécialistes en formation (MSFs) AMSF-VASO a pris acte de la révélation par les médias des conclusions d’un audit réalisé l’an passé et selon lequel les volets universitaires des formations des médecins spécialistes à l’UGent, la KULeuven et l’UAntwerpen ne seraient pas accrédités par l’organisation flamande d’accréditation.

En effet, en Communauté flamande, les « Master Na Master » ou « MaNaMa » sont l’équivalent des « Master complémentaires  de médecine spécialisée» côté francophone et ont été entièrement évalués en 2012 par une organisation compétente.

Le rapport définitif n’étant pas connu, et n’ayant pas en notre possession la version mentionnée par De Standaard, nous ne pouvons réagir de manière complète et éclairée, mais nous souhaitons néanmoins nous exprimer sur certains points relatés dans la presse ce matin. Il va de soi que la lecture du rapport complet retiendra toute notre attention dès qu’il sera disponible.

Manquements mis en évidence

L’AMSF-VASO tient à souligner que l’enregistrement des activités de formation est actuellement réalisé de manière inefficace et dépassée. Notre asbl plaide pour un système de collecte des données uniforme et informatisé, grâce auquel les compétences acquises  et les activités réalisées par les candidats seraient directement accessibles aux commissions d’agrément et comparées avec les critères et activités prévues par le programme du « MaNaMa » de la spécialité concernée. Ceci permettrait un gain de temps considérable ainsi qu’une meilleure supervision par l’ensemble des acteurs concernés.

De plus, l’AMSF-VASO ne peut que se réjouir qu’il existe des procédures d’évaluation de la qualité de la formation et des enseignants. Jusqu’à présent, cette évaluation se concentrait essentiellement – mais pas uniquement – sur les aspects quantitatifs, sans garantie que cela mène à un meilleur climat d’apprentissage sur les lieux de stage.

Le concept des MaNaMa doit être maintenu

Pour l’AMSF-VASO, il est très important que les médecins spécialistes en formation puissent  être acteurs de leur enseignement et dès lors suivre et co-diriger leur formation de manière éclairée. Nous pensons que le modèle basé uniquement sur la transmission « maître-élève » a vécu, surtout avec l’ensemble des technologies et outils didactiques dont nous disposons actuellement.  Il est évident que l’AMSF-VASO et les différentes asbl locales qui la constituent ont l’ambition de participer activement et de façon constructive à l’amélioration de la qualité de la formation des futurs médecins spécialistes.  L’AMSF-VASO est convaincue du bien-fondé du concept de « MaNaMa » et espère que le débat portera à l’avenir sur le contenu et la qualité de la formation dans tous ses aspects.

Delen:
Facebook0
Google+
https://vaso-amsf.be/fr/2013/03/28/reaction-des-medecins-specialistes-en-formation-a-la-revelation-sur-laudit-des-formations-universitaires-des-specialistes/
Twitter34
LinkedIn